16/05/2018 – Commémoration de la bataille de Baulers

Le mercredi 16 mai, M. Raphaël Trannoy, Consul général de France à Bruxelles s’est rendu à Nivelles à l’occasion du 78ème anniversaire de la bataille de Baulers.

Le mercredi 16 mai 2018, le Bourgmestre de Nivelles, M. Pierre HUART, le Consul général de France à Bruxelles, M. Raphaël TRANNOY ainsi que le Commandant militaire de la Province du Brabant Wallon ont commémoré le 78e anniversaire de la bataille du village de Baulers, en présence du Français Roger THEVENIN, 103 ans et dernier combattant du 43e régiment d’infanterie de Lille présent à Baulers le 16 mai 1940.

PNG

Etaient également présents à cette cérémonie : « Le Souvenir Français » et son Délégué Général pour la Belgique, le Lieutenant-Colonel Claude Michel, le Président de l’Union des Sociétés militaires françaises de Belgique, M. Claude Comte-Offenbach, l’A.S.BL. « Du côté des champs », l’Amicale des Anciens du 43 R.I, la Fraternelle des Anciens Militaires Français de Liège, M. Christophe PANNIER le maire de Bruille-St-Amand, commune française limitrophe, ainsi que des élèves de 5ème et de 6ème accompagnés de leurs instituteurs.

Dans un premier temps, un hommage a été rendu aux victimes des deux guerres repris sur les Monuments de 14-18 et de 40-45, ainsi qu’à Etienne VAN WEZEMAEL et Pierre PETITNIOT, déportés dans les camps allemands. La Brabançonne est alors chantée « a capella » par des élèves de 5ème et 6ème présents. La Musique Militaire démarre ensuite un déplacement vers le cimetière en jouant Sambre et Meuse, suivie par le détachement militaire, puis par les porte-drapeaux, les officiels, les écoles et la population.

Après les discours de M. HUART, du Consul général et de M. THEVENIN, le cortège s’est ensuite déplacé vers l’ancien cimetière pour se recueillir sur le lieu mémoriel dédié aux soldats français Lucien CAUDMONT, Louis RICHE et Lucien VAN DAELE, ainsi que sur les tombes de Fernand BOURGUIGNON, Georges CLAES et Gaston AVERMAETE, victimes baulersoises de la seconde guerre mondiale.

PNG

A l’issue du dépôt de gerbes et d’une minute de silence, la Musique Militaire en tête, le cortège a finalement rejoint la ferme Hanneliquet où à l’époque, la bataille fit rage. Un verre offert par la ville a permis de clôturer cette belle cérémonie.

Dernière modification : 30/05/2018

haut de la page