Gestionnaire des sites mémoriels

L’Ambassade de France en Belgique recherche un gestionnaire des 114 cimetières et carrés militaires communaux où reposent les soldats « morts pour la France », en Belgique.

Fonctions

Sous l’autorité de l’attaché de défense, l’agent sera chargé de l’entretien, de la restauration et de la valorisation des 114 cimetières et carrés militaires communaux où reposent les soldats « morts pour la France », en Belgique. Il lui appartiendra plus particulièrement de :

  • Contrôler l’entretien courant des sites par les entreprises et/ou les communes qui en ont la charge ;
  • Mettre en œuvre les dispositions relatives aux nouvelles modalités d’entretien : entretien dans le respect de l’environnement et de la biodiversité, mise en œuvre de la charte paysagère destinée à améliorer l’aspect des sites ;
  • Visiter régulièrement les cimetières, repérer les travaux requis, les décrire, contacter des entreprises, obtenir des devis, assurer le suivi des travaux du début à la fin ;
  • Préparer le programme annuel d’entretien et de restauration des sites où des travaux sont nécessaires et bâtir un budget prévisionnel annuel ;
  • Assurer la valorisation des sites : création ou rénovation de panneaux d’information, signalétique routière, suivre le dossier franco-belge d’inscription des sites au patrimoine mondial de l’Humanité ;
  • Assurer la mise en bière et la mise en place de la logistique pour l’inhumation des ossements découverts ponctuellement ;
  • Ponctuellement, répondre à des demandes d’information de personnes privées relatives aux sites d’inhumation, en partenariat avec le musée d’Ypres ;
  • Assurer les relations avec les partenaires : Souvenir Français, services en charge de l’entretien des cimetières étrangers ;
  • Contribuer à l’organisation de cérémonies commémoratives et d’actions pédagogiques afin de conserver et transmettre la mémoire des conflits contemporains ;
  • Assurer la gestion administrative et budgétaire des dépenses des actions mentionnées ci-dessus.

Conditions particulières d’exercice

Il s’agit d’un emploi à temps partiel correspondant à une quotité hebdomadaire de 60%.

L’organisation du travail se décline de la façon suivante :

  • mardi et mercredi matin, en déplacement sur les différents sites pour définir les travaux à engager, veiller au bon déroulement des travaux en cours, s’assurer que l’entretien assuré par les communes a bien été réalisé ;
  • mercredi après-midi, présence à l’ambassade de France.
  • jeudi en télétravail.

Les moyens fournis pour la réalisation de la mission sont : un ordinateur portable, un téléphone et son forfait (communication et internet). Sauf difficulté majeure, les déplacements se feront au moyen d’un véhicule de l’ambassade.

Savoir-faire

  • Travailler en autonomie
  • Appliquer les règles de gestion
  • Bonne maitrise du néerlandais, du français et de l’anglais
  • Savoir mener une conversation technique avec un entrepreneur
  • Avoir un regard critique sur les solutions/coûts proposés pour les travaux
  • Savoir analyser et anticiper les travaux à prévoir

Savoir-être

  • Sens relationnel
  • Discernement
Prise de fonction : lundi 5 octobre 2020

Le contrat proposé est un CDD de 6 mois qui pourra être prolongé dans la limite de 24 mois puis être transformé en CDI en fonction des résultats obtenus évalués par la hiérarchie.

Le(a) candidat(e) retenu(e) sera sous statut d’agent de recrutement local.

Le salaire de cet emploi à temps partiel est de à 1 246 € bruts mensuels + pécule de vacances + 13ème mois + participation aux frais de transport.

Les candidats voudront bien transmettre leur candidature à l’adresse mail ci-dessous en joignant un CV et une lettre de motivation avant le 12 juin 2020.

stephane.lamour-de-caslou@diplomatie.gouv.fr
claire.laurent@diplomatie.gouv.fr
matthieu.declercq@diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 19/05/2020

haut de la page